AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »

tick tock, who's there ? well, this is hell for sure !






Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Dim 9 Déc - 20:39




Equinoxe Mystère Duchesne

out of mind

« Un village écoute désolé, Le chant d'un oiseau blessé, C'est le seul oiseau du village, Et c'est le seul chat du village Qui l'a à moitié dévoré Et l'oiseau cesse de chanter, Le chat cesse de ronronner, Et de se lécher le museau, Et le village fait à l'oiseau, De merveilleuses funérailles. Et le chat qui est invité, Marche derrière le petit cercueil de paille Où l'oiseau mort est allongé, Porté par une petite fille Qui n'arrête pas de pleurer. Si j'avais su que cela te fasse tant de peine - Lui dit le chat, Je l'aurais mangé tout entier Et puis je t'aurais raconté Que je l'avais vu s'envoler. S'envoler jusqu'au bout du monde, Là-bas c'est tellement loin Que jamais on n'en revient. Tu aurais eu moins de chagrin, Simplement de la tristesse et des regrets. Il ne faut jamais faire les choses à moitié »
Jacques Prévert.

Equinoxe est un peu oiseau, un peu chat. Un peu morte, un peu envolée. Un peu malicieuse, un peu gracieuse. Elle est féline dans sa démarches et tourterelle dans son chant délicat. Son chat fatal fut sa sœur, sa jumelle, la blonde du duo qui perturba leur univers. Elle provoqua leur chute. Elle tira vers la mort sa moitié. Equinoxe, Equinoxe, un bien étrange nom qu’elle prit sur les terres de Wonderland. Est-ce sa réelle identité ? Elle ne se souvient pas. Duschesne, c’est resté gravé dans sa mémoire, mais cela ne viendrait-il pas d’un roman ? Elle est partie à 20 ans, si jeune, dans la fleur rosée de l’âge, accrochée à la main de son autre qui lui fut étrangement intégrée. Elle est devenue les deux, le mélange savant de ces êtres qui ne devaient former qu’un. Elle est insaisissable. Elle est cet oiseau tout entier dévoré par un monstre féroce, la faux de la Mort, qui n’a jamais prétexté qu’elle s’était envolée.



Adèle
Skyfall






Dernière édition par Equinoxe M. Duchesne le Mar 11 Déc - 13:43, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Dim 9 Déc - 20:39



HEAR MY HEART BURST AGAIN

BE WHAT YOU WANT, WHAT YOU NEED
● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


Un oiseau s’approche. Vous vous retrouvez au creux de racines larges appartenant à un arbre immense. Il semble plus robuste que jamais. L’oiseau continue de s’approcher et vous vous relevez en contemplant les environs. L’oiseau est si petit que vous finissez par le perdre de vue alors qu’il arrive à seulement quelques centimètres de vous. Puis soudainement, un lapin blanc se matérialise devant vous. Il a de longues oreilles, son pelage est d’un blanc éclatant. Il porte une veste de costume bleu et sort une montre à gousset d’une petite poche avant de s’exclamer : « Nom d’une horloge ! Nous sommes en retard ! » Ni une ni deux, il vous prend par la main et vous emmène jusqu'à une porte avant de vous poussez pour la passer. Vous êtes à présent seul face à une table immense et l’on semble vous attendre. « Vous êtes en retard pour le thé ! Asseyez-vous ! »

Le lapin t’avait attrapé sans te laisser trop de choix, et toi, frêle petite chose à l’époque, tu t’étais laissée entraîner. Il faut dire que tu n’étais pas la demoiselle la plus affirmée qui soit. Non, toi, tu étais celle qui s’effaçait dans l’interminable lecture de romans doucereux. Un lapin blanc qui parle, c’était fascinant. Il t’avait poussé au travers de cette porte presque trop petite, et sans rechigner, tu l’y avais aidé, te hissant comme tu le pouvais. Ainsi, sous tes yeux clairs, se dressait désormais une table magnifiquement décorée. « Vous êtes en retard pour le thé ! Asseyez-vous ! » affirmait-il. Qui étais-tu pour le contredire, mh ? Personne, alors, aussi simplement que possible, tu lui murmurais un vague « j’en suis navrée » tandis que tes prunelles claires détaillaient les couverts, les tasses et les mets étranges. Ce n’était pas une table commune, et ne t’en déplaise, tout semblait sortir d’un de tes livres, avec ces couleurs sanguines et intenses. « Comme c’est charmant ! » commentais-tu régulièrement, émerveillée par ce qui te rappelait ta vieille maison de poupée, abandonnée au premier étage du manoir dans lequel tu vivais autrefois. A vingt ans, tu parvenais toujours à t’extasier sur ces futilités. Fraîche enfant encore à marier malgré son âge. Rien n’était jamais assez bien pour tes parents, ton père surtout, particulièrement possessif. « Qu’est-ce donc ? » « Et ceci ? » « Oh, cela tourne à l’envers ! » Peut-être agaçais-tu ce cher lapin, mais tu n’en avais cure, ta parfaite éducation noyée dans ce nouvel univers que tu jugeais si parfait. « Comment se nomme ce merveilleux pays, monsieur le Lapin Blanc, avez-vous dit ? » Tu ne saurais plus dire, désormais, si le fameux mammifère te répondit, mais tu gardes un impérissable souvenir de ce premier contact avec le monde du thé, de la folie, et d’une joie passée.

Votre parcours est semé d’embuche et vous voilà face au célèbre Mad Hatter dont on vous a tant parlé. Il est bien plus grand que vous ne l’imaginiez et semble bien plus fou encore. Il lève son large chapeau de sa tête pour vous saluer avant de vous attraper, petite larve que vous êtes, dans sa main trop immense pour y échapper. Ses yeux se plissent, il vous dévisage. « Que viens-tu faire ici ? » Son étreinte se resserre. Il pourrait vous broyer en quelques secondes s’il le voulait. « Est-ce toi qui a tué mon frère ? »

La raison de ta présence ici t’était inconnu, tout comme la personne responsable de ce meurtre. Tu étais là depuis un temps indéterminé. Tu ne te souvenais même plus. Comment s’écoulait donc le temps dans cet étrange pays ? Comment répondre à ce géant qui, entre ses doigts, te faisait étouffer ? Tu savais en revanche que cette énergumène au joli chapeau était le Mad Hatter, un habitant cinglé de plus. Il était très connu, et visiblement, avait un frère précieux à sa mémoire. Mais qui pouvait t’assurer qu’il avait une véritable notion de cet infernal sablier éteint qui figeait ces contrées en une interminable boucle ? Peut-être ce frère était-il mort depuis des siècles. « Bien le bonjour, monsieur… » osas-tu, avec plus d’aplomb que tu n’en avais auprès du lapin à l’horloge folle. « Pour être honnête, j’ignore tout à fait ce que je fais parmi vous. » Comprenait-il ? Une question qu’il ne fallait pas te poser, puisque tu ne savais rien lire en ces yeux qui ne soient pas folie. Folie pure et rage profonde. « Je crois que j’avais besoin de m’échapper. » C’était peu dire. Cette vie monotone, cette existence d’ennui. Par chance, tout s’effaçait doucement de ton esprit embrumé par ce capharnaüm ambiant, te faisant courir dans tous les recoins de cet endroit justement nommé « pays des merveilles ». « Ici, je puis être ce que je veux. Mais je vous assure que je n’ai rien à me reprocher concernant votre frère. Ne me croyez-vous pas bien jeune pour cela ? » Distinguée en toutes circonstances, tu tentais d’apaiser ses ardeurs sévères en de jolies tournures. Encore une fois, difficile de juger le niveau de langue d’un être si farfelu. « Auriez-vous l’extrême amabilité de me poser à terre, s’il vous plaît ? » A cet instant, c’était bien ton seul désir : la fuite. Tu ne pouvais juger des actes à venir d’un fou pareil et tu finissais par songer que tous les habitants avaient la théière cassée.

L’eau est si rouge par ici. Tout cela est bien étrange. Vous entendez crier derrière vous et vous retourner. Une tête et un nez énorme vous font face. « Coupez-lui la tête ! » Du sang vient gicler provenant de la main de la Reine Rouge pointant son doigt crochu sur vous. Ses sbires ne tardent pas à arriver. Pris de stupeur vous tomber dans les eaux troubles de la rivière de sang et vous évanouissez dans votre dérive. Les cauchemars vous submergent. Assis dans une barque avec le lapin blanc, une tasse de thé à la main, tout semble pourtant bien se passer, jusqu’à ce que l’eau redevienne rouge et que la tête du lapin blanc explose en mille morceaux. Vous êtes happé par les eaux et vous retrouvez au dernier endroit que vous avez foulé avant votre arrivée à Wonderland.

Est-ce qu’on pleure sur ton corps inerte, ma belle ? Est-ce que sur ta dépouille se penche un rossignol triste pleurant dans un ultime chant la perte d’un amour ? C’est le hurlement strident qui te revient tout d’abord en mémoire, infernal, insaisissable, inaltérable. Tu ne peux pas dire que le sol était dur, car déjà tu flottais sur un moelleux nuage, ta main morte encore liée à celle de ta jumelle, et tes doigts spirituels accrochés aux siens. Flottez-vous vraiment ? Tu vois ta mère pleurer, et tu te rappelles combien il avait été effrayant de sauter. Tu avais toujours eu peur du vide. Elle n’avait plus peur de rien. Vingt ans, vous aviez vingt ans, et le suicide emporta votre jeunesse. Tu n’avais jamais été la pièce triste de ce puzzle brisé. Plutôt rêveuse, plutôt normale, on disait de toi que tu rayonnais de santé, de beauté, alors que dans son indestructible tristesse, ta sœur vous tirait vers la mort. Elle ne t’avait pas laissé le choix. Te souviens-tu de sa voix fluette ? « Regarde, en bas, le rossignol est mort… » et tu t’étais penchée. La balustrade était vielle. La balustrade était fragile. Elle a poussé de sa jolie chaussure cirée, et vous avez basculé. Tu n’as pas tellement eu le temps de réaliser ce qu’il se passait. C’était une belle journée. Oui, au fond, c’était une très belle journée. Le bruit sourd de vos nuques craquant fit la mélodie infinie de votre dernier souffle. Et ce cri, ce cri, toujours ce cri. Le désespoir. Vous avez rendu l’âme, souriantes : toi de savoir l’oiseau sauf, la liberté proche, et elle de savoir l’éternelle paix entre ses mains. Aurais-tu désiré y échapper ? Tu ne saurais le dire. Tu n'as jamais retrouvé la trace de ton double, seule à jamais, ou le pensant, tu finis par occulter les premières douleurs du manque pour te fondre dans le délire permanent d'un monde aussi coloré que tu en rêvais. Que serait donc la liberté, enchaînée au deuil, au passé ?

Le temps est calme par ici. Vous arpentez le froid et la neige depuis quelques heures, et pourtant, rien ne semble vous perturber. Le château de la Reine Blanche vous fait face, vous décidez d’y entrer. Tout est si … glacial. La robe blanche et la longue chevelure tout aussi pale viennent vous surprendre. La Reine est si belle, tant de beauté pourrait faire peur. Elle vous invite gentiment à vous installer près d’elle, vous acceptez. Assis face à la Reine la plus belle de Wonderland, vos yeux n’ont de cesse de contempler les siens. « Je suis belle n’est-ce pas ? » Elle semble vous hypnotiser. Vous rendre fou. Votre tête pourrait exploser. Ne fermez pas les yeux, elle pourrait mal le prendre. Une main posée sur la votre, elle se rapproche délicatement et souffle à votre oreille. « Voudrais-tu te regarder dans mon miroir ? »

Ton reflet te fait face. La reine t’a tendu le miroir et tu ne vois plus sa beauté hypnotique mais la tienne. Tu as la peau aussi blanche que cette neige ambiante, et ton visage fin rappelle celui d’une poupée. Une douce poupée. Deux billes l’ornent, tels deux bijoux, l’un d’azur lumineux, l’autre d’émeraude éclatante. Les yeux vairons. Ta bouche se targue d’un sourire en coin, tes lèvres pulpeuses et rouges sanguines rendant une couleur vivace à cette pâleur extrême. En contraste se place ta longue chevelure de jais, et telle Blanche-Neige, tu rivalises de charme et d’intriguant magnétisme. Tu sembles pourtant avoir perdu ton innocence. C’est cela que tu remarques. Tu n’es pas spécialement joyeuse. Empreinte d’une once de malice, de sournoiserie, tu sembles apprécier la différence. Tu n’es plus ta sœur. Est-ce le miroir qui est magique ? Tu perçois le corsage, le plongeant décolleté de ta robe de velours couleur de ciel, d’un bleu d’eau. Bleu-vert, savant mélange des deux couleurs de tes prunelles. Ta fine main, la gauche, se glisse sur le contour de l’objet qui te renvoie cette image. Tout est beau, dans le palais de glace. Même toi, tu parais embellie, telle une rose unique. Sur ta tête une couronne d’argent dont tu ne connaissais plus la provenance. C’était ce déguisement que vous portiez, avec ton autre, ce triste jour dernier. Un bal masqué, c’était cela ? Oui, sûrement. Et la parure autour de ton cou gracile, délicat, qui plonge sur ta ronde poitrine couverte d’un côté, de l’autre, pour laisser voir la peau nue, de-ci, de-là. Tu n’étais décidément plus si sage. « Vous êtes la plus belle des Reines, si je ne m’abuse. » Souffla-tu, relevant ton intense regard sur cette splendeur mortelle, lui rendant l’outil de son cœur. « Miss Mystery, pour vous plaire. » affirmas-tu, dans une révérence profonde. C’était un jeu, autrefois. Tu prenais pourtant cette identité officielle dans ce monde que tu ne voulais plus quitter. Fascinée. Si fascinée. Et fascinante. Mais ni elle, ni personne, ne te prendrait ta beauté. Tu voulais découvrir chaque pan de cette folie sucrée, quoi qu’il t’en coûte. Ambigüe, inclassable. Tu étais tout, tu étais rien, tu l'es encore, changeante et plaisante. Tu plais par ton esprit, par ton visage, par ce mystère dont tu es peinte. Miss Mystery n'est pas papillon à mettre en cage.

La mort. Elle vous a pris. Emportée. Dans un monde que vous n’auriez jamais du découvrir. Certains n’auraient jamais voulu venir ici. Et pourtant … Personne n’a choisi d’être ici et encore moins le Sad Hatter. Pourquoi ? Parce qu’il est trop malheureux. On raconte qu’il s’est suicidé. D’autres pensent qu’il a été tué. Mais par qui ? Personne ne sait la véritable histoire. L’avez-vous déjà vu ? étiez-vous à Wonderland avant la mort du Sad Hatter. C’est bien ce qu’il me semblait. Un chuchotement dans les bois. « N’approchez pas des sables mouvants. » Vous avancez vers le sable, comme irrésistiblement attiré. « N’approchez pas du labyrinthe. » Mais votre instinct vous encourage à y aller. « Ne pénétrez pas mon domaine. » Vous faites face au château délabré du Sad Hatter. Tout est dévasté.

« Le Sad Hatter ? Oui, je l’ai vu, de loin. Un type triste. Il me fait penser à ma sœur de façon délirante. Le délire, tout n’est plus que délire. Folle, moi ? Non. Je suis une ombre. Je suis une ombre depuis qu’Il est parti, je l’étais avant aussi. On dit que le pays des merveilles a changé, qu’il est cauchemardes, et c’est vrai. L’on dit aussi que tout le monde y est transformé, mais je ne le crois pas. J’ai changé en y faisant le premier trajet, et depuis… plus rien. Je me prénomme Equinoxe Mystère Duschene, un véritable pseudonyme, je vous assure. Qui choisirait telle appellation pour sa fille ? Peut-être que je mens, peut-être que c’est vrai ? J’aime mentir, j’aime dérouter. Je ne suis plus une enfant, plus depuis longtemps. Je me suis perdue à Wonderland, et j’y suis restée, parce que je l’aime, dans son horreur, dans sa beauté. J’observe depuis longtemps. On m’appelle Mademoiselle Mystère, Miss Mystery. J’étais française, j’étais noble, je crois. Je le suis toujours. Dans ma voix sonne ces origines distinguées, n’est-il pas ? Je n’ai pas peur, je ne cille pas. Je sais qu’il est parti, comme Elle, je sais qu’il a voulu partir. S’il l’a fait ? Je n’y étais pas. J’aime errer, j’aime rencontrer d’autres âmes paumées. J’apprends divers langages, diverses cultures importées, mutées par ce pays déglingué. J’aimerais vous dire que je suis horrifiée, craintive, désemparée. J’aimerais vous dire que j’aimais mieux le temps d’avant, mais ce serait mentir, encore. Je veux être honnête, une fois, et la prochaine fois je changerai ma version. Tout glisse sur mon esprit. Tout. Je ne jamais vraiment sensible, et je le suis trop. Vous êtes fort curieux. Allez-vous done me laisser partir ? Mon thé ne se fera pas seul. Je déteste rater l’heure du thé. »




personnal mushroom
madness is a place.

Ϟ CARACTERE : Charmeuse ✘ Charmante ✘ Fantômatique ✘ Séductrice ✘ Manipulatrice ✘ Insaisissable ✘ Malicieuse ✘ Lunatique ✘ Réfléchie ✘ Maîtrisée ✘ Instruite ✘ Curieuse ✘ Fascinée ✘ Fascinante ✘ Irritante ✘ Marquante ✘ Mystérieuse ✘ Menteuse ✘ Egoïste ✘ Etrange ✘ Réaliste ✘ Observatrice ✘ Machiavéliquement douce ✘ Paradoxale.
Ϟ FORCES : Son aptitude à se fondre dans chaque part de Wonderland ✘ ses mensonges si faciles ✘ son imagination débordante ✘ son mystérieux aplomb ✘ sa capacité d'observation.
Ϟ FAIBLESSES : Son identité perdue ✘ sa solitude constante ✘ sa sensation oubliée de manque ✘ son passé flou ✘ son côté fantôme et indécis.
Ϟ PARTICULARITE : Ses yeux sont vairons, l'un est bleu azur, l'autre émeraude et ses cheveux, dont la couleur passe souvent inexplicablement du brun au platine; on dit qu'elle boirait un thé de pétales de roses blanches ou qu'elle resterait trop souvent dans la neige. En vérité elle a récupéré la couleur naturelle de sa jumelle, ce qui explique également l'oeil vert qui ne lui appartient pas à l'origine.
Ϟ AIME : Le blanc de la neige ✘ la bizarrerie de chaque paysage ✘ les fleurs belles et dangereuses ✘ les thés malicieux ✘ les armes farfelues ✘ les rencontres inattendues ✘ les couleurs ✘ les variations ✘ les gadgets tordus.
Ϟ AIME PAS : La normalité ✘ les personnes trop curieuses ✘ les habitants trop dépressifs ✘ ceux qui ne changent jamais ✘ les fleurs fanées sans intérêts ✘ les flamants roses qui sont trop roses ✘ les carreaux des jeux de cartes ✘ les trop optimistes ✘ les excessifs du pessimistes ✘ les gens et les choses stables, en somme.
Ϟ THE PREFERE : Thé Flake ✘ il n'y a plus grand plaisir que de ne plus rien ressentir. C'est aussi le meilleur moyen de mentir sans scrupules et sans perdre la tête.
Ϟ POTIONS PREFEREE : Poison Maléfique ✘ Qu'est-ce qu'il t'amuse, celui-ci ! Tu ignores cependant pour quelle raison.
Ϟ ARME FETICHE : Umbrella ✘ Elégante, toujours assortie à ta jolie robe de velours, et efficace qui plus est.
Ϟ LIEU DE PREDILECTION : La plaine blanche ✘ pour ce froid, ce blanc, cette beauté épuré, sans tache criarde, sans cri taché.
Ϟ EXPRESSION FAVORITE : « N’est-il pas ? »


a cup of wonder-tea
let's go there, shall we ?


Oseriez-vous chercher la logique constante d’un mystère inconstant ? Oseriez-vous tenter de déchiffrer l’inconnu, l’étrange ? Elle est posée là, immobile, dans sa robe de velours, ses deux yeux lumineux observant le chaos ambiant. Elle est toujours posée quelque part. Si elle parle ? Parfois oui, parfois non. Comment savoir ? A l’approche de certains, elle se tait, et d’autres ont ses confidences. Elle est changeante. Tantôt douce, charmante, tantôt folle et cruelle. Elle est ce qu’on veut qu’elle soit. Wonderland a changé mais elle n’a pas tellement bougé. Pourquoi faire ? Equinoxe était déjà empreinte de dualité bien avant la disparition prématurée du Triste Chapelier. Souvent, elle semble imperturbable. Souvent, elle perturbe. Egoïste solitaire ou altruiste généreuse. Voudriez-vous la cerner que cela vous serait impossible, insensé. Que faire, sinon tolérer ? Elle saura, quoi qu’il en soit, vous plaire ou vous déplaire selon son bon vouloir. Elle est élégante, distinguée, et elle aime à se faire désirer. Son physique lui donne tous les airs d’appartenir aux fidèles de la Blanche Reine, et l’excentricité de son regard comme le pourpre de ses lèvres supposerait peut-être un lien avec la Rouge Souveraine. Est-ce que ce sourire en coin, ce rictus furtif et sournois ne vous ferait pas penser à un certain Chat ? Percevez-vous par instants cette mélancolie sous-jacente ? Vous souvenez-vous de ce suicide involontaire ? Veut-elle vivre, veut-elle mourir ? Elle aime Wonderland, dans sa beauté pure, dans ses couleurs joyeuses comme dans ses éclats meurtriers et cauchemardesques. Elle aime être un fantôme, une ombre, une morsure dans votre mémoire, une marque indélébile, un désir ardent, une froide haine. Elle aime ne pas laisser indifférent, voilà tout.







BAD ROMANCE
30STM




Dernière édition par Equinoxe M. Duchesne le Mar 11 Déc - 13:26, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
after my blood drown in alcohol
avatar
one pill makes you larger
finding wonderland
one pill makes you larger

arrivée à wonderland : 19/06/2011
folies déblatérées : 937
miroir : Aaron Johnson
crédits : bazzart & tumblr
âge du personnage : uc.
lieu de vie : uc.
phrase fétiche : uc.
mushrooms : uc.
j'aime : uc.
je n'aime pas : uc.
disponibilité : uc

MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Dim 9 Déc - 20:52

Quel prénom exquis Bienvenue à toi

________________________________


LOSING ALL HOPE WAS FREEDOM

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
after my blood drown in alcohol
avatar
I was the quiet heart
finding wonderland
I was the quiet heart

arrivée à wonderland : 19/06/2011
folies déblatérées : 619
miroir : Holland Roden
crédits : (c) vid
âge du personnage : Une vingtaine d'année en apparence.
lieu de vie : ucei
phrase fétiche : ucei
mushrooms : ucei
j'aime : ucei
je n'aime pas : ucei
disponibilité : disponible pour deux sujets.
Age : 22

MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Dim 9 Déc - 21:07

bienvenueeeeeeeeeeee

________________________________

Seven devils all around me
Holy water cannot help you now. Thousand armies couldn't keep me out. I don't want your money, I don't want your crown, see I've come to burn your kingdom down. And no rivers and no lakes can put the fire out, I'm gonna raise the stakes, I'm gonna smoke you out. Seven devils all around you, seven devils in your house. See I was dead when I woke up this morning, I'll be dead before the day is done.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
after my blood drown in alcohol
avatar
my death is in the air
finding wonderland
my death is in the air

arrivée à wonderland : 26/07/2012
folies déblatérées : 501
miroir : Katie McGrath
crédits : Tumbrl
âge du personnage : Inconnu environ 100 ans
lieu de vie : Elle vit dans la forêt de la reine blanche, mais c'est un personnage itinérant.
phrase fétiche : « Je ne suis pas folle, vous savez... »
mushrooms : silencieuse, glaciale, solitaire, malheureuse, sérieuse, manipulatrice.
j'aime : Le thé. Prendre des bains dans la rivière de sang, voyager dans le pays des merveilles. Ancienne amie du sad hatter, elle retourne parfois dans le château, la nostalgie dans la gorge.
je n'aime pas : L'asile, elle y a été enfermée pendant des mois.
disponibilité : Dispo pour 1 RPs.
Age : 26

MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Dim 9 Déc - 21:11

DORMER
Bienvenue Equinoxe, j'ai hâte de lire ta fiche *-*
Bon courage en tout cas, si tu as la moindre questions n'hésites pas surtout

________________________________

MAKEMEDREAM .« Every breath you take. Every move you make. Every bond you break. Every step you take. I'll be watching you. Every single day. Every word you say. Every game you play. Every night you stay. I'll be watching you. Oh can't you see. You belong to me »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Dim 9 Déc - 23:23


Merci Z'êtes gentils ! Un peu fous visiblement, mais gentils & en plus vous avez Maurice le poisson rouge qui mange toutes les mousses au chocolaaaat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Dim 9 Déc - 23:48

Prénom qui tue + Natalie Dormer qui est sublime Juste extra quoi.
Bienvenuuuuue, non, on est pas fous, nous sommes aussi sain d'esprit que Maurice le poisson rouge qui mange toute la mousse au chocolat. Et après ça va se plaindre d'avoir une crise de foie, tsss

Et bonne chance pour ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Lun 10 Déc - 4:59

Bienvenue sur FW Equinoxe ! (ça fait plaisir de voir une femme qui moi ? suspect ? Mais non je suis charmant au demeurant.)
Bon courage pour ta fichouninette et puis si tu veux je te ferai goûter les têtes fourrées au flamand rosé avec une fricassée de champignons. C'est pas mauvais
Revenir en haut Aller en bas
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Lun 10 Déc - 15:45

Bienvenue Equinoxe de printemps !
Revenir en haut Aller en bas
after my blood drown in alcohol
avatar
my death is in the air
finding wonderland
my death is in the air

arrivée à wonderland : 26/07/2012
folies déblatérées : 501
miroir : Katie McGrath
crédits : Tumbrl
âge du personnage : Inconnu environ 100 ans
lieu de vie : Elle vit dans la forêt de la reine blanche, mais c'est un personnage itinérant.
phrase fétiche : « Je ne suis pas folle, vous savez... »
mushrooms : silencieuse, glaciale, solitaire, malheureuse, sérieuse, manipulatrice.
j'aime : Le thé. Prendre des bains dans la rivière de sang, voyager dans le pays des merveilles. Ancienne amie du sad hatter, elle retourne parfois dans le château, la nostalgie dans la gorge.
je n'aime pas : L'asile, elle y a été enfermée pendant des mois.
disponibilité : Dispo pour 1 RPs.
Age : 26

MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Mar 11 Déc - 11:30

Bonjour Equinoxe

Natalie Dormer a été "prise" par Esméralda (non validée), du coup la meilleure fiche de présentation remportera l'avatar. Pour l'autre, il faudra trouver un avatar de secours.

Voilà, je tenais à t'en informer
Bon courage pour la rédaction de ta fiche

________________________________

MAKEMEDREAM .« Every breath you take. Every move you make. Every bond you break. Every step you take. I'll be watching you. Every single day. Every word you say. Every game you play. Every night you stay. I'll be watching you. Oh can't you see. You belong to me »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Mar 11 Déc - 13:51

MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
MAD ✘ Ca, c'est un surnom qui colle à merveille, tu crois pas ? x) Je te retourne sans mal les compliments
SHAD ✘ Au début j'ai lu "Céleri", comme nom de famille, & étrangement ça m'a pas choqué... j'espère que t'es plus chaud qu'un céleri, ce serait dommage de ne pas y croquer
STORM ✘ Tu fais partie des déluges d'automne ?

MISS DULAC ✘ J'ai vu, oui, que Natalie était tentée par quelqu'un, en regardant par hasard les nouvelles fiches. J'aurais bien proposé de changer, cependant j'ai construit Equinoxe sur la base du visage et des airs de la belle brune, donc j'attends le verdict

Sinon, je signale que la fiche est normalement terminée.
& que j'ai eu un gros bug avec les musiques youtube donc j'ai abandonné
Revenir en haut Aller en bas
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Mar 11 Déc - 14:02

Salut c'est moi la newbie ! Finalement je ne garde pas Natalie. J'avais pas vu qu'elle était déjà tentée et en plus t'as fini ta fiche, je vais pas la garder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Mar 11 Déc - 14:04

Ooooooh Toi je t'aime ! Pour la peine je te réserve d'avance un lien de folie
Revenir en haut Aller en bas
after my blood drown in alcohol
avatar
one pill makes you larger
finding wonderland
one pill makes you larger

arrivée à wonderland : 19/06/2011
folies déblatérées : 937
miroir : Aaron Johnson
crédits : bazzart & tumblr
âge du personnage : uc.
lieu de vie : uc.
phrase fétiche : uc.
mushrooms : uc.
j'aime : uc.
je n'aime pas : uc.
disponibilité : uc

MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Mar 11 Déc - 18:27

Tu écris très bien Miss Mistery Ca a été un réel plaisir de lire ta fiche J'ai beaucoup aimé l'histoire de ton perso à travers le texte à trou et le caractère est très bien écrit également. C'est un personnage plein de mystères qu'on a envie de connaître beaucoup plus à travers un rp Donc te voilà validée ma chère amie

________________________________


LOSING ALL HOPE WAS FREEDOM

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   Mar 11 Déc - 19:54


Je vais rougir ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
after my blood drown in alcohol
finding wonderland


MessageSujet: Re: EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »   

Revenir en haut Aller en bas
 

EQUINOXE ❦ « hear my heart burst again »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hear my heart burst again | Kim Dae Hyun
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Lettre de Montpellier: Equinoxe d'automne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-