AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 ✤ Strange maze.

tick tock, who's there ? well, this is hell for sure !






Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: ✤ Strange maze.   Mar 11 Déc - 16:18




March Mazarine Hare

death is in the air

« C’est une histoire d’amour. » D’amour ? Que dites-vous donc là ? Vous m’aviez promis du sang ! Des effluves de sang ! De l’hémoglobine jaillissant ! Voilà que vous me parlez d’amour ? Ce sentiment si faible, si lâche et traître ! Rendez-moi mon argent ! La moindre pièce sonnante et trébuchante, je les veux toutes ! Vous entendez ? On ne m’y reprendra plus de sitôt à avoir l’âme charitable ! L’amour, et puis quoi encore ? « C’est une histoire à mort. » Voilà qui m’intéresse ! Allons chère amie, un peu de gaîté ! Le monde repart et la mollesse de votre récit semble n’avoir d’égal que votre tristesse ! De l’entrain, diable ! On ne s’improvise pas conteur, vous savez. C’est un métier tout ce qu’il y a de plus respectable et vous osez le bafouer par votre incompétence ! Ah ! Je vous donnerez bien des leçons, moi, jeune femme, mais j’ai payé pour écouter, pas pour l’être… « Un récit qui finit mal. » Révéler la débouchée de l’histoire avant même qu’elle n’ait commencée ? Curieux choix de narration, mais bon, il est vrai qu’ici peu de choses sont logiques. Continuez je vous prie ! « Un récit sans sens ni morale. » Mais encore ? Le suspens à haute dose tourne vite à l’ennui ! Je sens mes paupières qui se ferment, ce serait trop bête ! Allons, allons, je veux en avoir pour mon argent ! « Ils sont deux. Elle l’aime. Il est fou. Peut-être bien qu’elle aussi est folle. Folle à lier, folle d’amour. » Je peux vous faire couper la tête vous savez ? « Pour lui, elle ferait tout. Sur elle, il tenta tout. » Dois-je voir ici quelque remarques subliminales ? Vous savez, vous n’êtes pas obligée de laisser tout cela aussi vague, je suis assez solide pour profiter des détails ! « Il la tua. Et tic et tac. » Oui, plutôt curieux comme gage d’amour, on aura vu mieux. « Maintenant elle erre. Elle ne sait plus quoi faire. » Je suis tout entier pour l’occuper, si vous voyez ce que je veux dire... « Elle narre, elle conte… » C’est donc votre histoire ?

« Et elle tue. »



ghinzu
the dragster wave







Dernière édition par M. Mazarine Hare le Mer 12 Déc - 13:08, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Mar 11 Déc - 16:20



I gotta tell you about my sweet living nightmare

you turn my blood into gasoline.
● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

And every day I'm learning about you the things that no one else sees and the end comes so soon •• « N’enlèves-tu jamais ton chapeau ? » c’était ce qu’elle lui avait demandé par une belle journée d’été. Le soleil était à son zénith, laissant quelques rayons frapper la chevelure chatoyante de l’amoureuse transie. Ah ! Que le temps était doux à cette époque. Tout était à sa place, puzzle délicatement assemblé, soudé. Le domaine du Mad Hatter n’était qu’une fête perpétuelle qu’il fasse jour ou nuit. On prenait le thé, on chantait, on jouait, on s’aimait aussi. Oh oui, certains savaient encore aimer. Regardez-la ! Elle, là-bas. Cachée dans l’ombre du haut-de-forme de ce cher chapelier fou, elle en caresse le rebord, le regarde d’un air doux, s’attarde sur sa joue. Elle lui sourit, il lui suffit. Tout ce qu’elle souhaitait c’était qu’il en soit toujours ainsi. « Jamais ! C’est bien ce qui fait mon attrait ! » lui répondit-il en riant et elle joignit son éclat au sien. Qu’ils avaient l’air heureux, s’en était presque douloureux ! Peut-être que c’est comme cela après tout, une loi dans l’univers, une volonté d’un être pervers : le bonheur n’est qu’éphémère. Croire qu’il pourrait durer, voilà sans doute sa plus grande folie.
March Mazarine Hare, c’était son nom. On ne savait que peu de choses de cette femme, les certitudes à son égard étaient, elles, encore plus restreintes. Premièrement, March – ou Maze, puisque c’est comme cela que tous l’appelaient – était belle. D’une beauté étrange comme on en voyait seulement au Wonderland. Couplée à son aura, elles faisaient d’elle une femme très respectée dans ces contrées, d’autant plus qu’il se murmurait qu’elle seule connaissait les moindres secrets du célèbre Mad Hatter, n’était pas bonne amante qui voulait… La deuxième chose qui faisait sa réputation était non des moindres, beaucoup racontaient que Maze n’avait pas son pareil pour faire le thé et que, c’était grâce à ce breuvage si populaire qu’elle avait réussi à gagner le cœur du Toqué. C’était peut-être vrai. C’était peut-être faux. Mais la dernière des vérités en ce qui concernait Maze : c’était qu’elle semblait être en Wonderland depuis l’apparition du premier champignon. Personne ne savait exactement d’où elle venait, elle y comprit. Une légende – risible c’est un fait – supputait même qu’elle était née de l’ombre du Mad Hatter, ce qui expliquerait pourquoi elle se tiendrait en tous temps en celle-ci. Lorsqu’elle l’avait entendue, Mazarine avait ri. Tout un jour et toute une nuit. Oh non ! Il n’y avait qu’une seule et unique raison qui pouvait justifiait un tel attachement et ce n’était un secret que pour les aveugles : elle aimait le chapelier à la folie.
« Nous avons l’éternité, n’est-ce pas ? » lui demanda-t-elle un autre jour où il faisait toujours bon car c’était toujours le cas sur le domaine du Mad Hatter. Les carillons annonçant le thé répondirent à la place du chapelier. Maze laissa son sourire se faner un peu, l’heure du thé c’était la fin de leur moment d’intimité. Mais cette fois-ci, elle ne quitta pas tout de suite son aimé pour s’en aller à la préparation de la boisson adorée. Elle laissa son regard accrocher celui du Mad Hatter qui restait silencieux. « L’éther-ni-thé ? Mais quelle merveilleuse idée ma douce March ! » Il glissa sa main dans la sienne et la tira jusqu’aux cuisines. « Bien sûr que nous pouvons, quelle question ! Allons, allons, de l’éther pour commencer… »
Et à défaut de l’avoir, ils la préparèrent. Au départ rien que pour eux, le thé à l’éther devient très populaire dans tout le pays des Merveilles, la Reine de Cœur elle-même en demanda une tasse ! D’une saveur exquise à la première gorgée, il laissait pourtant un arrière-gout âcre. L’amertume des questions laissées sans réponses.


« Il est mort, le Sad Hatter est mort ! » Oh, tendre March, comment ne l'as-tu pas senti ? Aveuglée par ton amour, tu as assisté à la déchéance du monde, spectatrice impuissante d'une folie qui les emportait tous. Tu aurais dû fuir tant que tu en avais encore l'occasion. Oui, tu aurais dû.


See they were there when I woke up this morning I'll be dead before the day is done •• « Mazariiiine ? » Une voix démente à en glacer le sang, le bruit des pas qui résonnent dans le couloir délabré, le doigt ganté – qu’on peut deviner maculé de liquide vital – jouant sur les barreaux des cellules où gisent misérablement ceux qui ont eu la malchance d’être ceux jour-là un peu trop près du Mad Hatter. L’asile de Wonderland, le nouveau terrain de jeu du Hatter. La simple mention de cet endroit fait frissonner ceux qui n’y sont pas. Les détenus, eux, n’en ont que faire. Les rumeurs parlent de choses horribles que l’impitoyable geôlier inflige à ses détenus, elles ne disent pas qu’en réalité, elles sont bien pires que ça. Maze, elle voulait le sauver, le sortir de sa folie, poursuivre son histoire. Après la mort du Sad Hatter tout était allé de travers. Son chapelier n’était plus lui-même, mais comment aurait-elle pu imaginer ce qu’il lui ferait subir alors que de son plein gré, elle s’offrait à lui dans cet enfer ? Où était passé les promesses et la douceur ? L’idylle et ses petits bonheurs ? La chaleur d’un été perpétuel a laissé place à un hiver déroutant.
Elle l’entend s’approcher. Elle s’est recroquevillée sur elle-même, dans le plus sombre recoin de sa cellule souillée. « Vas t’en … » murmure-t-elle sans répit « Vas t’en, je t’en supplie. » Mais chaque jour il revient. Son sourire plus terrible à chaque fois. March ne sait pas, elle ne sait plus comment elle fait pour le supporter. Elle agonise sans jamais mourir, comme un répit qui lui est sans cesse refusé. Depuis combien de temps est-elle là ? Le temps… le temps ne s’écoule plus, c’est idiot ! Un mois est semblable à un siècle ! Une seconde rime avec un an ! Insupportable, tout lui est insupportable. Elle ne pense plus, Maze. Elle ne peut plus. Il veut la rendre folle. Savait-il qu’elle l’était déjà ? Sans doute pas non, mais l’aurait-il laissée tranquille pour autant ? Plus de haine que d’amour, la métamorphose de la passion, c’est bien là tout ce qu’il gagne.
La porte blindée coulisse. Se cacher, oui ! Tentative désespérée. Son bras meurtrit de piqures, haché menu par les aiguilles la protège de la vision horrible de son amant perdu. Elle se croit sauvée pour cette fois ? Pas de doute, elle est folle, totalement ravagée ! « Oh, ma douce, regarde ce que j’ai rapporté aujourd’hui ! » Elle ne regarde pas. Elle ne veut pas savoir. Jamais. « Mazarine, enfin, cesse de faire l’enfant, regarde ! » Elle tient bon. Elle refoule les larmes. Elle ne regardera pas. « Je t’ai dit de regarder March Hare ! » La patience est une vertu qui a toujours fait défaut au Mad Hatter. Ces temps-ci, quand la pédagogie lui fait défaut, il hurle, voici l’illustration parfaite. Il lui empoigne le bras, la secoue comme une poupée. Elle s’entête, elle ne veut pas. Il lui fait mal, elle n’est plus à ça près. « Oh et puis… moi qui voulait te faire une petite surprise... » Ce qu’il tenait sous son bras heurta le sol avec grand fracas.
Un coup d’œil et tout ce qu’elle vit fut une aiguille. Mais pas de celles qui avaient pénétré sa chair pour lui injecter tous les venins du monde, non. Une aiguille d’horloge. « Tiens donc ! Ces deux engrenages… tu sais ce qu’ils me rappellent ? Non ? Un cœur ! Ça me donne une idée. » Il s’éloigne. Il n’a rien fait aujourd’hui ? Elle est donc saine et sauve ? Elle a réussi ? Elle n’aura pas dû s’emballer si vite… Alors que dans sa poitrine son cœur s’excite et bat à la chamade, une seringue s’enfonce entre ses deux omoplates.
Boom boom, boom boom, boom… ce sera le dernier.


I hear voices over my shoulder, nothing making sense at all •• A moitié nue dans la neige glacée, elle s’effondre. Les mécanismes s’affolent, tout semble exploser. Elle a couru longtemps, très longtemps et ses pieds sont tout entaillés. Peu importe. Dans le ciel, la lune haute et pleine semble lui sourire. Elle est si blanche, comme la neige. Mazarine pensait ne plus jamais connaître cette lumière immaculée, cela faisait si longtemps que tout ce qu’elle avait sous les yeux se réduisait à la crasse et au sang. Libre, elle était libre. Cette pensée ne f it même pas naître l’ombre d’un sourire sur son beau visage. Elle était déréglée. Elle ne ressentait plus rien. Plus de joie, plus de peur. De la haine, parfois, quand elle croisait quelques chapeaux et c’était tout. March vivait par ses souvenirs. Elle se souvenait de l’amour, la douleur, l’amertume, la jalousie, la crainte, la peur. Et rien. Dans sa poitrine, tout n’était que fer et soudure. Tic tac. Le son régulier d’une horloge parfaitement programmée. Les aiguilles tournent, ô folie ! Le temps lui, cela faisait longtemps qu’il ne s’égrainait plus. Pourtant, c’était bien la seule chose qu’elle sentait : les secondes, les minutes, les heures. C’était ce à quoi le Mad Hatter l’avait réduite. Hatter… les souvenirs heureux semblaient n’être plus que des rêves si le présent était un cauchemar.
Où est-elle ? Peu importe. Ses yeux affaiblis distinguent péniblement la cime de grands arbres. Ce qui compte, c’est ce qu’elle a accompli cette soirée. Elle a du mal à s’en rendre compte. Fouiller sa mémoire… c’est tellement pénible. Il y avait l’asile et cet homme. Cet homme qui avait été détruit lui aussi… comme elle. Levis. Il s’appelait Levis et il l’avait aidée à s’enfuir. Comment ? Elle n’en avait plus aucune idée. Peut-être était-elle juste partie. Elle avait couru sans aucune idée d’où aller. Maintenant, elle est là. Allongée par terre. Sa peau déjà meurtrie par la torture du Hatter se consumant sous la morsure gelée de la poudreuse.
Dans le silence de la nuit, tout ce qu’elle perçoit c'est le tic tac régulier de l’horloge qui lui sert de coeur depuis vraiment trop longtemps.


She senses something, call it desperation •• « Excusez-moi ? C’est vous qui faites ce bruit profondément agaçant ? S’il-vous-plait, pourriez-vous arrêter, je ne m’entends plus penser ! » Maze dévisagea longtemps la petite grosse qui avait osé lui adresser la parole sur un ton aussi vulgaire. Elle haussa un sourcil dédaigneux avant de tourner le dos et de s’en aller. « Merci bien ! » lui hurla la grosse décidément sans aucun esprit de survie. Après s’être éloignée de quelques mètres, Mazarine fit brutalement volteface et décrocha de sa ceinture la petite théière qu’elle portait sur elle de tous temps.
« Je t’emmerde !! » vociféra-t-elle tandis qu’elle déversait sur le boudin plusieurs de ses réserves de thé explosif. Une fois le travail achevé et l’impolie réduite à l’état de cendre et d’organes déchiquetés, Maze s’approcha du petit tas encore fumant. D’un œil presque attendri, elle remarqua que le cœur gisant était quasiment intact. Avec un petit sourire, elle l’écrasa bien comme il faut de son talon aiguille.










personnal mushroom
madness is a place.

Ϟ CARACTERE : rancunière, violente, impulsive, révolutionnaire, inspirante, torturée, glauque, sanguinaire, sarcastique, drôle, protectrice.
Ϟ FORCES : Son but. Elle se dévoue - ou du moins croit se dévouer - corps et âme à la réalisation de ses desseins. Elle a fait de sa vengeance sa principale raison de vivre et cela fait d'elle une personne redoutable et prête à tout.
Ϟ FAIBLESSES : Sa folie. Mazarine a été blessée en profondeur par l'homme qu'elle aimait plus que tout au monde. Cette épreuve l'a anéantie et le manque d'humanité qui peu se dégage souvent d'elle est tout aussi dangereux qu'il est triste.
Ϟ PARTICULARITE : Elle a été victime des expériences terrible de ce fou de Hatter. Il lui a greffé une horloge à la place du coeur et ses bras sont constellés de cicatrices de tous les poisons qu'il lui a injecté.
Ϟ AIME : Espionner le mad hatter, préparer sa vengeance, errer dans wonderland, se faire des alliés, raconter des histoires, tuer des gens.
Ϟ AIME PAS : L'horloge qu'elle a à la place du coeur, l'asile, les chapeaux.
Ϟ THE PREFERE : Le thé bleu à la morue. Autrefois c'était le thé à l'éther mais on en fait plus du comme ça.
Ϟ POTIONS PREFEREE : La potion de miracle.
Ϟ ARME FETICHE : Teapot cannon ceci dit elle s'accommode aussi très bien d'une bonne lame.
Ϟ LIEU DE PREDILECTION : Le miroir des souhaits.
Ϟ EXPRESSION FAVORITE : « Si seulement... »


a cup of wonder-tea
let's go there, shall we ?


Amoureuse, c’était ce qui caractérisait Maze au départ. Eprise à la folie de celui qui finira par la détruire toute entière. Après la mort de son frère, son amant le Mad Hatter fit tout un tas d’expérimentation sur Mazarine. Lui injectant des poisons qui la rendirent encore plus folle qu’elle ne l’était déjà et surtout, lui greffant une horrible horloge à la place du cœur. Heureusement, la jeune femme réussi à s’échapper, mais laissa à tout jamais sa raison à l’asile. Aujourd’hui elle est plus que jamais torturée, avide de sang, l’un de ses passe-temps favoris est de tuer en imaginant le jour où ce sera le tour du Hatter. Ses amis se comptent surement sur les doigts d’une main, Maze n’est pas des plus sociable. Il lui arrive cependant d’avoir de bons jours. Tous les ennemis du chapelier sont ses amis, car oui, la haine rassemble. C’est d’ailleurs peut-être le seul sentiment que cette pauvre Maze est encore capable d’éprouver alors elle s’y tient bien !







SUPREMACY




Dernière édition par M. Mazarine Hare le Mer 12 Déc - 21:43, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
after my blood drown in alcohol
avatar
one pill makes you larger
finding wonderland
one pill makes you larger

arrivée à wonderland : 19/06/2011
folies déblatérées : 937
miroir : Aaron Johnson
crédits : bazzart & tumblr
âge du personnage : uc.
lieu de vie : uc.
phrase fétiche : uc.
mushrooms : uc.
j'aime : uc.
je n'aime pas : uc.
disponibilité : uc

MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Mar 11 Déc - 17:01

Bienvenue parmi nous

________________________________


LOSING ALL HOPE WAS FREEDOM

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Mar 11 Déc - 17:19

Merci Momo tu as le nom d'un mouton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Mar 11 Déc - 17:23

Le véritable visage de Momo, c'est qu'en fait, il est camionneur What a Face

Evan Rachel Woooood
Pour une raison inexpliquée (c'est vrai en plus /SBAFF/) je l'aime à la folie xD Va nous falloir un lien de malade, ce perso rocks
Et surtout bienvenuuuue, bon courage pour ta fiche qui s'annonce de ouf (ça veut rien dire, je m'en vais )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Mar 11 Déc - 17:45

Merciiii Owi owi un lien un lien !!

Ton personnage a l'air totalement FOU. Un peu comme tout le fofo J'aime ça.
Revenir en haut Aller en bas
after my blood drown in alcohol
avatar
one pill makes you larger
finding wonderland
one pill makes you larger

arrivée à wonderland : 19/06/2011
folies déblatérées : 937
miroir : Aaron Johnson
crédits : bazzart & tumblr
âge du personnage : uc.
lieu de vie : uc.
phrase fétiche : uc.
mushrooms : uc.
j'aime : uc.
je n'aime pas : uc.
disponibilité : uc

MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Mar 11 Déc - 18:20

C'pas vrai je suis pas camionneur namého

________________________________


LOSING ALL HOPE WAS FREEDOM

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Mar 11 Déc - 18:47

En tout cas tu as les poils

Bienvenue sur FW Maze. Excellent choix
Bon courage pour ta fichounette !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Mar 11 Déc - 19:12

L'un n'empêche pas l'autre

Merci beaucoup Ombre de mon ombre
Revenir en haut Aller en bas
after my blood drown in alcohol
avatar
one pill makes you larger
finding wonderland
one pill makes you larger

arrivée à wonderland : 19/06/2011
folies déblatérées : 937
miroir : Aaron Johnson
crédits : bazzart & tumblr
âge du personnage : uc.
lieu de vie : uc.
phrase fétiche : uc.
mushrooms : uc.
j'aime : uc.
je n'aime pas : uc.
disponibilité : uc

MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Mar 11 Déc - 23:16

TOn intro est trop trop trop trop belle et j'adore la chanson

________________________________


LOSING ALL HOPE WAS FREEDOM

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Mer 12 Déc - 7:28

EVAAAAAAAAAAAN !!! excellent choix ! Bienvenue et bonne chance pur ta fichette <= ou le mec que tu ne peux sans doute plus te voir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Mer 12 Déc - 13:01

Oh Momo c'est adorable Ghinzu est un groupe pas très très connu et je trouvais que cette chanson convenait plus que parfaitement pour Mazarine, contente que tout ça te plaise

Merci petit Poison *sors ses cailloux*

MEURS MEURS MEURS .

Ahem.
Revenir en haut Aller en bas
after my blood drown in alcohol
avatar
one pill makes you larger
finding wonderland
one pill makes you larger

arrivée à wonderland : 19/06/2011
folies déblatérées : 937
miroir : Aaron Johnson
crédits : bazzart & tumblr
âge du personnage : uc.
lieu de vie : uc.
phrase fétiche : uc.
mushrooms : uc.
j'aime : uc.
je n'aime pas : uc.
disponibilité : uc

MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Ven 14 Déc - 14:02

Purée cette fiche de malade Comme je te l'ai dit j'ai déjà adoré ton intro, ton histoire a été un plaisir à lire, c'est fluide, bien raconté, très joliment écrit, puis tout le reste est parfait Bienvenue chez les fous, en espérant te revoir au détour d'un rp !

________________________________


LOSING ALL HOPE WAS FREEDOM

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
after my blood drown in alcohol
avatar
my death is in the air
finding wonderland
my death is in the air

arrivée à wonderland : 26/07/2012
folies déblatérées : 501
miroir : Katie McGrath
crédits : Tumbrl
âge du personnage : Inconnu environ 100 ans
lieu de vie : Elle vit dans la forêt de la reine blanche, mais c'est un personnage itinérant.
phrase fétiche : « Je ne suis pas folle, vous savez... »
mushrooms : silencieuse, glaciale, solitaire, malheureuse, sérieuse, manipulatrice.
j'aime : Le thé. Prendre des bains dans la rivière de sang, voyager dans le pays des merveilles. Ancienne amie du sad hatter, elle retourne parfois dans le château, la nostalgie dans la gorge.
je n'aime pas : L'asile, elle y a été enfermée pendant des mois.
disponibilité : Dispo pour 1 RPs.
Age : 26

MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   Ven 14 Déc - 22:05

Oh je n'avais pas vu ! Bienvenue à toi et bravo pour ta validation.
Excellent choix de personnage

________________________________

MAKEMEDREAM .« Every breath you take. Every move you make. Every bond you break. Every step you take. I'll be watching you. Every single day. Every word you say. Every game you play. Every night you stay. I'll be watching you. Oh can't you see. You belong to me »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
after my blood drown in alcohol
finding wonderland


MessageSujet: Re: ✤ Strange maze.   

Revenir en haut Aller en bas
 

✤ Strange maze.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-