AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 running with the devil | SHADOW&MAURICE

tick tock, who's there ? well, this is hell for sure !






after my blood drown in alcohol
avatar
ceci n'est pas un pnj haha
finding wonderland
ceci n'est pas un pnj haha

arrivée à wonderland : 19/06/2011
folies déblatérées : 330
miroir : c'est moi la célébrité.
crédits : Je me remercie moi même pour mon travail.
âge du personnage : Aussi vieux que ta mémé.
lieu de vie : Partout et nullepart...
phrase fétiche : « ça va être tout noir ! »
mushrooms : J'ai un caractère fort plaisant.
j'aime : Moi.
je n'aime pas : Toi.
disponibilité : Indisponible.

MessageSujet: running with the devil | SHADOW&MAURICE   Ven 14 Déc - 14:11





running with the devil

and time will tick tick tick away.

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


Vous avez bu la potion. Vous avez courru. Et vous y êtes enfin. Le labyrinthe. Celui du monde souterrain. Ici, les monstres sont certes plus petits, mais aussi beaucoup plus redoutables. Vous vous engouffrez dans les ténèbres de la folie, là où le haut est en bas et vice versa. Vous sentez l'air pollué par la démence s'infiltrer dans vos poumons corrompus. Et même là dessous, on entend le tic tac de l'horloge macabre qui a volé le temps à Wonderland. Il est temps d'obtenir des réponses. A moins que...


L’ordre de passage est le suivant : Shadow postera en premier, suivi par Maurice. Celui-ci détient des informations importantes pour l’intrigue, c’est pourquoi il est recherché par la Reine. Shadow, tu pourras choisir de l’attraper pour l’amener à la Dame de Cœur, ou de lui poser des questions pour en apprendre plus. Maurice, méfies-toi de l’eau qui dort, on n’est jamais sûr de rien à Wonderland. Le maître du jeu pourra intervenir à tout moment dans votre RP, mais vous seuls déciderez de la tournure que prendront les choses. Bon jeu et… Bonne chance.


finding wonderland













Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://findingwonderland.forumactif.fr
Invité
after my blood drown in alcohol
finding wonderland
Invité


MessageSujet: Re: running with the devil | SHADOW&MAURICE   Mer 19 Déc - 6:22

C’est bon ! Je baisse les bras ! J’en ai ma claque de cette foutue liste. Je me demande bien ce qui a pu me passer par le crâne. Et puis je ne connais même pas la moitié des personnes qui y sont inscrites ! Il faut croire que je suis somnambule pour avoir pondu un truc comme ça. Oui, c’est ça. Ça a dû me sortir d’un rêve et dans un demi-sommeil j’ai écrit des noms et les ai transmis à mes gardes. Pourquoi je ne sais pas exactement. Pour être honnête, j’ai d’abord cru à une blague quand j’ai vu l’intituler « A ramener en vie au château ou décapités et confessés ». C’est vrai, je n’avais aucun souvenir d’avoir écrit cet ordre et jamais je n’aurais écrit mon titre « Votre souverain » avec un e. Mais quand j’ai vu son nom, j’ai su que j’avais bien proférer cet arrêté. Lancelot. Ou Maurice. Il y a toute à fait sa place. A ramener en vie au château. Ou décapité et confessé. J’ai rapidement repris les listes de tout un chacun et raturer son nom d’un doigt ensanglanté. Ce soldat de pacotille, j’en faisais MON affaire. Je n’avais peut-être plus en mémoire le pourquoi du comment mais je m’en souciais peu. Ils allaient tous avoir l’occasion de se rendre compte de ma cruauté. Du moins c’est ce que je me disais ce matin. Parce qu’il se trouve qu’il est introuvable le chevalier en cartes à jouer ! Alors j’en ai ma claque ! Je m’y remettrai demain. Ou le jour d’après… Enfin on s’en fout ! Quand je le retrouverai, je le tirerai par la peau des fesses jusqu’à mon château et je lui trancherai la tête devant tous, et enfin ! Enfin ils me respecteront comme il se doit !

Cela fait un moment que je ne suis pas allé me désaltérer au bar mortuaire et je m’étais dit que j’avais là l’occasion rêvé. L’excuse parfaite qui m’autorisait à noyer ma rage dans le sang et l’ivresse. J’ai sans aucun problème retrouvé la cascade, bu la potion et emprunter la porte. J’avais par ailleurs oublié à quel point elle était immonde. Un goût fruité, fleuri. Bon pour les petits sbires de l’autre pomme blanche ça ! Bref, j’ai tout fait comme il faut. Je le sais. Mais voilà que je ne sais plus où je me trouve. Je devais prendre droite, puis gauche, tout droit. Un septième de tour sur en direction de la haie bleue et faire demi-tour. Je ne suis pas fou ! Je connais le chemin par cœur. Comment est-ce que j’ai pu m’égarer hein ? Et dès que je me retourne j’ai l’impression d’être dans un nouveau décor. Il n’y a qu’une chose qui ne change pas, le décor au plafond. Une théière suspendue, l’eau qui gicle à l’intérieur sans éclabousser. Ah je sais ! Droite ! Non. Encore raté. Ah voilà ! J’en ai ras le champignon vénéneux ! Je manque de me ramasser au sol alors qu’un lapin blanc me rentre dans la jambe. S’en est trop ! Je me mets à hurler de rage.

☁ Le prochain qui me bouscule, je lui plante ma vorpale dans les pattes et je le bouffe cru ! Vivant même ! Ah ! C’est bizarre hein ! Là il n’y en a pas un qui se ramène ! Vous avez bien raison ! Je ne donne pas cher de vos souffrances sinon !

Pour appuyer mes dires, je souhaite sortir mon arme de ma ceinture avant de me rappeler que j’ai dû la laisser au dehors du souterrain puisque la potion n’a pas d’effet sur elle. Décidément tout va de travers et je me dis que rien ne pourrait être pire qu’en cet instant. Je tourne sur moi-même, ferme les yeux et pointe mon doigt dans une direction au hasard. Si le bon sens ne m’aide pas autant y aller à la chance hein ? Ouais, je vais garder les yeux fermés en fait pendant… quatre secondes. C’est quoi quatre secondes ? On s’en fout ? Juste assez pour que mon instinct de prédateur se mette en marche et flaire l’odeur du sang. Parce qu’il ne doit pas être loin ce bar. Si ?
Revenir en haut Aller en bas
after my blood drown in alcohol
avatar
one pill makes you larger
finding wonderland
one pill makes you larger

arrivée à wonderland : 19/06/2011
folies déblatérées : 937
miroir : Aaron Johnson
crédits : bazzart & tumblr
âge du personnage : uc.
lieu de vie : uc.
phrase fétiche : uc.
mushrooms : uc.
j'aime : uc.
je n'aime pas : uc.
disponibilité : uc

MessageSujet: Re: running with the devil | SHADOW&MAURICE   Sam 5 Jan - 0:25

Ne pas bouger. Ne surtout pas bouger. C'était ce que je me répétais en boucle. Shadow avait beau être une sorte de transexuel complètement fou dont je n'avais, d'ailleurs, pas encore bien déterminé la nature, ce gredin avait le mérite d'avoir l'ouïe fine, le moindre mouvement l'alerterait de ma présence. J'ignorais comment j'avais pu me retrouver sur cette satanée liste, la vérité c'était que, depuis que mon nom avait été inscrit à l'encre de sang aux quatre coins du pays, je ne pouvais plus aller nulle part sans me faire pourchasser par des paysans qui n'avaient guère mieux à faire que de s'occuper de ce qui ne les regardait pas. Bien évidemment, aucun d'entre eux n'avait entendu parler du mot honneur, et encore moins de la noblesse avec laquelle moi, Lancelot, je me comportais. La vermine avait eu raison du pays des merveilles, mais heureusement pour moi, le royaume de la Reine Blanche était resté intact. On en revenait toujours à la même chose : mon nom, ces lettres de sang, cet avis de recherche. Je n'avais pas pu rester bien longtemps chez ma reine avant de voir les manants se retourner contre moi. On voulait me livrer à sa majesté des flamants roses, mais on ne m'aurait pas si facilement. J'étais Lancelot, le preux chevalier que rien ni personne n'arrêterait sur son passage. J'étais la noblesse incarnée, l'honneur et l'intégrité. J'étais le courage, la force et la magie. J'étais tout ce que cette abjecte puterelle n'était pas. J'étais une belle personne. Mais une personne dans le pétrin. Ce pendard de Seelerk s'était lancé à ma poursuite. Il m'avait suivi à travers le pays. Il n'avait pas hésité à me courser jusqu'au monde souterrain où nous étions à présent prisonniers. Le labyrinthe était rempli de lièvres blancs qui n'avaient rien d'autre à faire que de sautiller partout. On trouve parfois des alliés là où on s'y attend le moins, et j'avais eu cette chance inouïe d'avoir pu semer l'ennemi grâce aux bestioles. Elles l'avaient désorienté, et j'avais pu m'enfuir. Le problème, c'était que je ne connaissais pas ce labyrinthe, et je me trouvais à présent dans une impasse. Impossible de faire le moindre mouvement sans qu'il me voit. J'étais pris au piège. A mon propre piège.

Ma main sur mon coeur, un regard déterminé. Si je devais mourir, alors autant mourir avec honneur. Si je devais me battre, alors autant me battre contre un ennemi digne de ce nom. En l'absence d'une telle condition, Shadow ferait l'affaire. Je n'avais pas vraiment le choix, de toute façon. Rien que le son de sa voix m'exaspérait. Il fut peut-être une époque où nous étions amis, mais ce temps là était révolu. Je profitais de l'occasion qui m'était donné de faire une apparition héroïque : Shadow tournait en rond en fermant les yeux. Lorsqu'il les rouvrirait, il se retrouverait face à moi. J'avais quand même laissé entre nous une distance de sécurité de quelques mètres. En plus d'avoir l'ouïe fine, lorsqu'il n'était pas empêché par des sottards de lapins, le coquebert était assez rapide, et moi, j'étais en armure.

« Eh bien, mon brave, croyez-vous qu'il soit vraiment l'heure de jouer à un deux trois soleil ? »

Je lui lançais mon sourire le plus satisfait avant de me mettre à courir. Je ne pus faire que quelques pas avant d'être moi-même surpris par quelque chose. Ce n'était pas Shadow, et encore moins des lapins blancs. C'était une immense ruine qui semblait particulièrement furieuse de se voir dérangée en ce jour si plaisant. Les yeux écarquillés, je fis demi tour, hurlant à l'ennemi de faire de même. Il n'était pas dans mon habitude de fuir, mais à choisir entre Shadow et la ruine, je préférais affronter le bougre rouge, au moins, il ne sentait pas la pourriture à des lieues à la ronde.

________________________________


LOSING ALL HOPE WAS FREEDOM

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
after my blood drown in alcohol
finding wonderland


MessageSujet: Re: running with the devil | SHADOW&MAURICE   

Revenir en haut Aller en bas
 

running with the devil | SHADOW&MAURICE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-